Ranger ses papiers : faciliter la tâche de ses proches

Ranger ses papiers : faciliter la tâche de ses proches

Au moment de partir, que laisse-t-on vraiment derrière nous ? Nos proches connaissaient-ils vraiment nos souhaits ? Nos dernières volontés ont-elles vraiment été respectées ?

Le livret PASS’ÂGE a récemment été distribué aux résidents de la Maison de l’Arc. Il permet de ranger tous les papiers et de facilite la transmission des informations importantes pour leur proches en cas de maladie, déménagement ou décès.

« Après le décès d’un de mes frères, j’ai découvert chez des amis danois qu’il existait dans ce pays un livre à remplir concernant ses décisions et ses souhaits à l’intention de ses successeurs. N’ayant rien trouvé de semblable en France, pendant 7 ans j’ai essayé de concevoir un outil similaire pour ses proches », raconte Sûzel PAILHEL, l’auteure du recueil « PASS’AGE. Ranger ses papiers, ranger sa vie ».

Sûzel a réalisé le projet avec la collaboration du Réseau APA et le soutien de la Fondation AGES ainsi que la Fondation Alliance Cairpsa Carpreca qui s’est particulièrement impliquée dans le projet.

Documents, choix, décisions et souhaits

Lors d’un décès, les membres de la famille sont bouleversés par la perte d’un être cher. En plus, ils sont souvent dépassés par des questions auxquelles ils ne savent pas répondre, faut de savoir ce que leur proche aurait souhaité.

Le livret PASS’ GE est composé d’un recueil et d’un porte-document, issu d’un premier ouvrage « A l’intention des miens ». Les documents sont organisés par divers catégories comme :

  • Documents d’identité et décisions
  • Santé et revenus
  • Professionnels juridiques et médicaux
  • Impôts et banques
  • Logements, assurances, biens et abonnements
  • Souhaits
  • Domaine numérique
  • Succession
  • Divers et famille

Chaque personne peut s’approprier le livret, en restant lui-même lors de la transmission des informations. Il y a même de la place pour une note d’humour, pour de la poésie et pour une certaine légèreté, tout en restant organisé.

On préfère vivre comme si la vie n’avait pas de fin…

« Je suis contente d’avoir reçu ces documents. Même si on a du mal à en discuter et on préfère vivre comme si la vie n’avait pas de fin, il nous arrive un moment où il est important d’y penser. Je sais que c’est nécessaire de ranger ses papiers pour faciliter la tâche de notre famille. Je vais essayer de l’utiliser à l’aide de ma fille, comme ça elle saura exactement où trouver mes affaires », explique Suzanne, résidente à la Maison de l’Arc.

Jeunes ou seniors, vivez le présent l’esprit tranquille !

Dans un premier temps, l’auteure du livret a été plutôt préoccupée par les seniors et la fin de vie. En voyant le résultat, ses amis l’ont incité à prendre en compte tous les âges. En effet, ce livret peut également être utilisé par les actifs, qui peuvent facilement ordonner et retrouver leurs papiers administratifs et personnels.
Pour Sûzel, le rangement des papiers est indispensable. Le temps investi à classer et ranger ses papiers est du temps gagné pour mieux vivre, sans le stress de chercher un document important.